mobile

LE 04/06/2017 / Techniques / Choses vues...

Un étudiant de l'IUT primé par l'Agence Qualité Constrcution

retour
(44)    (281)
PARTAGER :  

Antoire PERRIN, étudiant en semestre 4 au mois de juin 2017 a été primé en 2017  pour le concours photo  AQC

____________________________________________________________________________

Un de mes professeurs, Mr SAUVAT m’a fait connaître l’AQC (Agence Qualité Construction) et je me suis beaucoup intéressé à ce qu’ils font. L’AQC est un organisme qui a pour but de prévenir les désordres dans le bâtiment et améliorer la qualité de la construction. Pour cela, l'AQC élabore de nombreux outils techniques, concrets et pédagogiques destinés à aider l'ensemble des professionnels du bâtiment dans leurs pratiques quotidiennes.

Lien :   http://www.qualiteconstruction.com/



Le concours photo qu’ils organisent est captivant à faire car il suffit de prendre une photo d’un désordre. Ensuite il y a une démarche de diagnostic à réaliser qui est intéressante : recherche du ou des facteurs du désordre, de « l’histoire du bâtiment ». Enfin, on en tire un bilan et un constat du désordre qui peut être une malfaçon, un évènement particulier (inondation ou sécheresse importante, vent conséquent, surcharge exceptionnelle, démolition d’un bâtiment voisin…) ou autre.

Avec l’aide de Mr Sauvat j’ai pu développer les facteurs et les effets de la respirabilité du mur  sur un bâtiment en pisé :




Grace à mon diagnostic j’ai pu en tirer un constat :

_Le bâtiment ne possédait pas de drainage périphérique
_Absence d’arase étanche. Les remontées capillaires ont pu se faire directement dans le mur.
_Pas de fondation clairement identifiée
_Enduit de façade ne laissant pas respirer le mur (empêchement de l’évaporation de l’eau et remontée capillaire) posé à une date antérieure inconnue.



Peu de temps après la rénovation, le mur, construit en pisé s’est effondré sous son propre poids. Les pompiers sont intervenus afin d’évacuer rapidement les habitants.

Le sinistre a eu lieu par une perte d’équilibre en pied. Le renfort réalisé dans la partie latérale l’a peut-être protégé.

  
CONSTAT : La détérioration de la portance en pied de mur est favorisée par l’accumulation d’eau dans le terrain voisin, l’absence de fondations efficaces, et la rénovation de façade empêchant un séchage du pisé.




 
J’ai beaucoup aimé faire ce travail en lien avec ma poursuite d’étude (L3 Génie Civil à Egletons pour enchainer sur un Master en IMRO (Inspection Maintenance Réparation des Ouvrages).

Cela m’a conduit à finir lauréat du concours AQC 2017 car j’ai fini deuxième. C’est pour moi une occasion de mettre en valeur et en application l’enseignement que j’ai reçu.

____________________________________

Antoine PERRIN

antoine.perrin24@hotmail.fr

Lien(s) associé(s)



Veuillez tourner votre appareil.